12 expositions à Paris pour la rentrée 2014

J’ai toujours bien aimé la rentrée, je me réjouis de cette période de l’année où les grandes expositions fleurissent pour notre plus grand plaisir. Le programme de cette édition 2014 s’avère particulièrement alléchant et je vous propose ci-dessous ma sélection !


Révision des classiques


Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872

Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872

Le Pérugin, maître de Raphaël, au musée Jacquemart-André
Une exposition qui dépeint (haha) le travail du maître qui « a porté à sa perfection un langage artistique » que Raphaël s’est ensuite approprié.
Du 12 septembre au 19 janvier 2015.

Duchamp, au Centre Pompidou
Un « retour aux sources » du centre qui met à l’honneur l’un des artistes qui a bouleversé le XXè siècle et exposera à cette occasion nombre de ses oeuvres, notamment conservées à Philadelphie.
Du 24 septembre 2014 au 5 janvier 2015.

Monet, Impression soleil-levant, au Musée Marmottan-Monet
Là encore, un retour aux sources, celles de l’impressionnisme, en questionnant le tableau qui donna son nom au phénomène.
Du 18 septembre 2014 au 18 janvier 2015.


L’invitation au voyage… vers l’Asie


The Great Wave off Kanagawa, Katsushika Hokusai

The Great Wave off Kanagawa, Katsushika Hokusai

Hokusai, au Grand Palais
Pas moins de 500 oeuvres présentées à l’occasion de cette grande rétrospective pour célébrer le talent de l’artiste japonais sans doute le plus connu à travers le monde.
Du 1er octobre 2014 au 18 janvier 2015.

Splendeurs des Han, au Musée Guimet
Un « panorama » d’œuvres varié qui témoigne de la grandeur et du raffinement d’une société chinoise qui s’est épanouie durant quatre siècles.
Du 22 octobre au 1er mars 2015.

Ghibli – Le secret du layout, au Musée des Arts Ludiques
Les rumeurs ont enflé ces dernières semaines sur la potentielle fermeture du mythique studio Ghibli. Celui-ci arrête a priori les longs métrages, pour se consacrer aux films courts et publicitaires. Il est donc temps de (re)découvrir le travail de ceux qui ont fait naître Chihiro, Totoro et bien d’autres.
Du 4 octobre 2014 au 1er mars 2015.


Le mot de la rentrée : sulfureux


A Glass of Wine with Caesar Borgia, John Collier, 1893 (Domaine public USA)

A Glass of Wine with Caesar Borgia, John Collier, 1893 (Domaine public USA)

Niki de Saint Phalle, au Grand Palais
Peinture à la carabine et partis-pris radicaux, le Grand Palais retrace la carrière d’une artiste entière et féministe au travers de la plus grande exposition jamais organisée à son sujet.
A noter, le Musée en herbe et le 104 prolongeront le propos avec des expositions dédiées à la même artiste.
Du 17 septembre 2014 au 2 février 2015.

Les Borgia et leur temps, au Musée Maillol
Un pape avec des enfants illégitimes, des histoires de meurtre et d’inceste, ça fait forcément jaser jusqu’au XXè siècle. Le public en redemande et nous aussi ! De Vinci à Michelange, le musée Maillol remet les choses à leur place.
Du 17 septembre 2014 au 15 février 2015.

Le Kamasutra, érotisme et spiritualité dans l’art indien, à la Pinacothèque 
On refait son éducation érotique et spirituelle grâce à une exposition qui, là encore, remet les choses à sa place, de l’origine du texte au regard déformé que la société occidentale lui porte.
Du 2 octobre 2014 au 11 janvier 2015.

Sade, au Musée d’Orsay
Le Musée d’Orsay invite une spécialiste du « Divin Marquis » pour décortiquer son oeuvre et l’illustrer de Goya, Picasso, Rodin et bien d’autres… On y parlera désir, extrême et monstruosité. Dangereusement tentant.
Du 14 octobre 2014 au 25 janvier 2015.


Vous êtes bien urbains


©Sophie Calle/Adagp, Paris, 2014, Courtesy the Artist & Galerie Perrotin

©Sophie Calle/Adagp, Paris, 2014, Courtesy the Artist & Galerie Perrotin

Sonic – Hedi Slimane, à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent
Surtout connu pour ses créations couture, l’homme est aussi un photographe de premier ordre. Talent dont il s’est servi pour photographier les plus grandes stars du rock dont on admirera les portraits avec plaisir.
Du 18 septembre 2014 au 11 janvier 2015.

S’il y a lieu, je pars avec vous, au BAL
Cinq artistes nous racontent l’autoroute, vaste terrain de jeu qui voit passer les corps et les émotions. Ca a l’air poétique et joli comme tout. Et puis il y a Sophie Calle, dont j’ai de plus en plus envie de découvrir le travail…
Du 18 septembre au 5 octobre 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>